Protéger ses cerisiers du gel : un guide convivial

L'un des plus grands défis auxquels sont confrontés les agriculteurs du centre et du sud du Chili est sans aucun doute le gel, en particulier son impact sur les cerisiers, le "nouveau cuivre" du Chili.Le nouveau cuivre du Chili".

En cas de gel, les fleurs et les bourgeons délicats des cerisiers subissent des dommages irréversibles, ce qui affecte massivement la production saisonnière de fruits. 

Toutes les gelées ne sont pas identiques. En fonction des températures atteintes, l'ampleur des dégâts causés aux cerisiers peut varier, mais c'est justement pour cette raison qu'il est important d'élaborer un plan d'action en cas d'événement de ce type.

Pour les agronomes et les producteurs de cerises, il est nécessaire de prévenir et d'atténuer les dommages causés par le gel afin de protéger leurs cultures.

Stratégie antigel pour les cerisiers

Surveiller la météo

En automne et en hiver, voire au printemps, il convient d'être attentif aux prévisions météorologiques. Si une gelée est annoncée, vous devez être prêt à prendre des mesures pour protéger vos cerisiers. L'anticipation est essentielle pour maximiser l'efficacité de vos actions et de vos investissements en matière de protection.

Choisir le lieu avec soin

Si vous envisagez de planter un verger de cerisiers, tenez compte de l'emplacement. Les sites situés en altitude ou à l'abri des vents peuvent être moins sujets au gel. Un choix judicieux de l'emplacement peut réduire la nécessité d'interventions à forte intensité de ressources.

Essayez les couvertures ou les couvertures

Les couvertures peuvent être utiles pour protéger les cerisiers du gel. Elles peuvent être recouvertes lorsque le gel est prévu et retirées lorsque la température augmente. Il s'agit d'une solution à faible impact qui peut s'avérer efficace, mais qui est coûteuse et génère une énorme quantité de déchets.

Irrigation par aspersion

L'irrigation par aspersion peut être une technique efficace pour prévenir les dommages causés par le gel. L'eau dégage de la chaleur lorsqu'elle gèle, ce qui permet de maintenir la température des bourgeons et des fleurs au-dessus du point de congélation. Bien que cette technique doive être utilisée avec précaution pour éviter une consommation d'eau excessive, nous avons mis au point, au cœur du Chili central, une technologie de lutte contre le gel axée sur la durabilité et l'efficacité de l'eau. C'est de là que vient le concept de faible précipitation que nous promouvons ici à Tierraverde.

Utiliser des radiateurs ou des ventilateurs

Des chauffages ou des ventilateurs peuvent être utilisés pour augmenter la température de l'air autour des cerisiers et réduire le risque de dégâts dus au gel. S'ils peuvent être efficaces, ils peuvent aussi être extrêmement coûteux en termes d'énergie, et il est donc important d'envisager leur utilisation dans le cadre d'une approche de gestion durable. Enfin, il ne faut pas oublier le facteur décibel, qui est devenu une situation conflictuelle dans plusieurs communautés, car le bruit de ces appareils ressemble presque à celui d'un hélicoptère.

Préférer les variétés résistantes au gel

Certaines variétés de cerises sont plus résistantes au gel que d'autres. Lors de la sélection des arbres pour votre verger, vous pouvez envisager de choisir des variétés connues pour leur résistance au gel. Cela peut non seulement contribuer à protéger votre récolte, mais aussi réduire la nécessité d'interventions à forte intensité de ressources.

Utilise des techniques de gestion des sols

Les techniques de gestion du sol, telles que le paillage ou la plantation de couvre-sol, peuvent aider à retenir la chaleur dans le sol et à réduire le risque de gel. Ces techniques peuvent également contribuer à la santé générale du sol et à la durabilité de votre jardin.

Avec toutes ces recommandations, vous êtes sûr de"prendre le contrôle de votre climat". Avec la bonne préparation et les bonnes stratégies, vous pouvez minimiser les dommages causés par le gel et maintenir la santé et la productivité de vos cerisiers.

Difundamos esta información